La Compagnie d’Assurance

Historique

Assurance Mutuelle d’Outre-Mer (AMOM), a été constituée le 25 janvier 1994 à Fort-de-France sous la dénomination « Mutuelle Assurance Intercontinentale ». Son siège social est situé au Centre Delgrès – Morne Dillon en Martinique. La société est dénommée « Assurance Mutuelle d’Outre-Mer » (AMOM) depuis 2001 et est devenue une société d’assurance mutuelle (SAM).

AMOM possède également une entité de courtage CAOM qui distribue entre autre, d’autres catégories de produits (complémentaire santé etc.).

 

La société

La compagnie d’Assurance d’Outre-Mer (AMOM) est l’assureur de proximité dans les régions ultra-marine avec toutes les instances de décision installées en local. Il s’agit d’une société d’Assurance Mutuelle donc sans actionnaire. Ses principales activités sont l’assurance en automobile, habitation et l’assurance multirisque professionnelle. Les contrats liés aux dommages couvrent également les catastrophes naturelles auxquelles peuvent être régulièrement exposées les Antilles françaises.

 

8

Agences

47

Salariés

61

Délégués

de sociétaires

59 229

Polices assurées

Composition

  • Deux dirigeants effectifs, prennent les décisions significatives.
  • Un Conseil d’Administration composé de 10 Administrateurs opère les choix stratégiques de l'entreprise.
  • Une Assemblée Générale composé des Délégués élus parmi les sociétaires. Ces 61 délégués de sociétaires sont répartis géographiquement dans toutes les Antilles françaises. Les délégués dont les champs d’intervention sont définis par les articles 18 et 20 des statuts, représentent les intérêts des sociétaires, suivent les activités exercées par la compagnie, approuvent les comptes et les grandes décisions stratégiques.

Assurance Outremer est dans une dynamique d’amélioration continue de son fonctionnement. L'entreprise conserve son ambition de croissance continue de ses parts de marchés sur les Dom Tom, avec la volonté :

  • de proposer une couverture et des prestations de qualité répondant aux besoins des assurés,
  • d’être au plus proche de ses sociétaires en tenant compte des spécificités régionales,
  • de gérer ses risques territoriaux et spécifiques,
  • de respecter les exigences de solvabilité réglementaires et de rentabilité.

Extrait du Rapport sur la solvabilité et la situation financière 2017