Conduite accompagnée, supervisée ou formation classique ?

CHOIX DE L'AUTO-ÉCOLE, DE L'ASSURANCE AUTO OU DE LA PREMIÈRE VOITURE

Tous nos conseils: 

Conduite accompagnée : un choix avisé

La conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite (AAC) permet de commencer à conduire dès l'âge de 15 ans.

Après une formation initiale en école de conduite, vous pourrez gagner en expérience sous le contrôle d'un accompagnateur.

COMMENT S'INSCRIRE DANS UNE AUTO-ÉCOLE ?

Le bouche-à-oreille est encore aujourd'hui l'une des façons les plus classiques de choisir son auto-école.

Néanmoins, 3 points à vérifier s'imposent: Les taux de réussite, les tarifs et l’agrément.

 

1 / La Formation traditionnelle

La formation en auto-école est la plus connue. Après l’obtention du code, il faut prendre rendez-vous avec un moniteur pour réserver des heures de conduite. Pour essayer de passer son permis, il faut avoir effectué au préalable au moins 20 h de conduite accompagnée avec un moniteur sur une voiture à double commande.

 

2 / La conduite supervisée

Cette formule plus souple de conduite accompagnée est accessible à compter de l’âge de 18 ans et permet de compléter sa formation initiale par une phase de conduite «supervisée» par un accompagnateur . Les auto-écoles doivent obligatoirement proposer à leurs élèves la possibilité d’effectuer la conduite supervisée. Elle peut se faire soit directement à l’issue de la formation initiale (obtention du code de la route et un minimum de 20 h de conduite avec une auto-école), soit après un échec à l’épreuve pratique du permis de conduire.

Cet apprentissage se déroule en deux étapes :

  • une première phase de formation initiale (à partir de 17 ans ½), dispensée par un établissement d’enseignement agréé.

  • une seconde phase de conduite accompagnée (à partir de 18 ans).

 

3 / La conduite encadrée

Elle est réservée aux jeunes en formation. Prévue par le décret du 18 décembre 2009, la conduite encadrée est accessible dès 16 ans et réservée aux jeunes qui préparent un diplôme professionnel menant aux métiers de la route (BEP, CAP de conducteur routier par exemple). Cette formule d'apprentissage leur permet donc de préparer le permis dans le cadre de leur cursus scolaire.

 

 

Catégories